Histoire des Marvel comics. 8: 1970

  

Colan: Dracula 1
LE RETOUR DES MORTS VIVANTS.

70... Le changement de décennie ne fut pas une simple abstraction du calendrier. Du jour au lendemain, l'univers de Stan Lee était devenu méconnaissable. Après Ditko, c'était Kirby qui quittait Marvel pour sa concurrente DC. Surtout, les super héros connaissaient une brusque chute de popularité, peut être en partie explicable par la guerre du Viet Nam et la révolte d'une jeunesse qui ne croyait plus au monde naïf et manichéen de Stan Lee ni aux happy ends. Par ailleurs, un certain relâchement dans la censure qui avait mis fin au règne des EC Comics, à la fin des années 50, permettait à Carmine Infantino, nouvellement promu à la direction de DC, de ressusciter les comics d'horreur.

Quoi qu'il en fut c'était Infantino qui menait la danse désormais et Stan Lee, qui n'avait pas le culte des sacrifices héroïques se résignait à jouer le jeu avec les cartes de l'adversaire. Aux surhommes costumés succédaient les vampires, loups garous, motards fantômes et autres fils de Satan.. Le comble fut le DRACULA de Gene Colan. Le maître des ténèbres s'y battait à coups de poings, comme un vulgaire cambrioleur. La-men-ta-ble.

Retrouvez Stan Lee, Carmine Infantino... personages de roman dans mon dernier livre Le chat de Schrödinger et les voyageurs inaperçus.

 
La seule création de cette époque à lui avoir survécu est
CONAN LE BARBARE.

La création graphique de Conan, en Octobre 70 fut confié à un petit jeune du nom de BARRY SMITH . Barry avait déjà réalisé l'année précédente quelques couvertures, un épisode des Xmen et trois de Daredevil. Rien de tout cela ne laissait prévoir le maître qui devait réapparaître dans les années 80, sous le nom de Barry Windsor Smith, après un long intermède dans la publicité et l'illustration. Celui qui allait devenir un des plus grands dessinateurs de l'histoire des comics (par la qualité sinon par la quantité ou la notoriété de ses oeuvres) n'avait montré jusque là que le visage d'un des innombrables sous-Kirby dont Marvel débordait des gribouillages. Mais avec Conan, le talent et l'originalité du futur Windsor commençaient à poindre. Le premier Conan était loin, graphiquement du moins, de la brute musclée qu'en feraient Buscema et tous ses successeurs. Son illustration était animée par une recherche esthétique encore maladroite mais déjà sophistiquée.

 

Klaus Janson Manthing
Pourtant, quitte à ce qu'une seule création de ces années leur survive, ce n'est pas tant Conan qui l'aurait mérité que Man Thing. Quoi ce monstre? Si Conan se détachait de la médiocrité de l'époque par son apparence, ses scénarios, eux, ne faisaient pas mentir son sous titre: le barbare. MAN THING , au contraire, par son apparence, était tout à fait à sa place parmi les vampires et autres loups garous de l'époque, mais pour ce qui était du scénario c'était une toute autre histoire. Les méchants de STEVE GERBER n'étaient ni des savants fous, ni des morts vivants, mais un prédicateur décidé à tuer tous ceux qui ne se conformaient pas strictement aux paroles du seigneur, un policier qui confondait service de la justice et extermination des délinquants, un promoteur immobilier dans son droit mais fort peu écologiste. Le héros lui même était le premier -et peut être le seul- personnage de BD à ne pouvoir être classé ni dans les bons, ni dans les méchants. Il n'était pas assez intelligent pour cela. Man Thing était plus proche de la plante que de l'animal, ne parlons pas de l'homme encore moins du surhomme.

La compétence de Gerber était mise en doute par les patrons de Marvel qui n'appréciaient guère son travail. Pour eux, un bon scénario, c'était un scénario à la Marvel. Un vilain, indiscutablement méchant, vient troubler l'ordre social. Le héros arrive, ils se bagarrent et le héros gagne. ça c'était un scénario. La seule variable, c'était le choix du vilain. Mais Gerber n'était pas capable de tels chefs d'oeuvre. Il fallait toujours qu'il s'embourbe dans des péripéties inutiles, qu'il s'encombre de considérations psychologiques sans intérêt bref qu'il raconte une histoire. Alors, raconte Gerber, de temps en temps pour leur faire plaisir, il écrivait un scénario tout bête, sans histoire, sans rien. " Et ils disaient: Vous voyez, quand il veut, Gerber est capable de faire du bon travail. " Après Man Thing (Octobre 72), Gerber créa Howard the Duck, une version satirique et délirante du Donald de Walt Disney qui se présenta aux présidentielles de 76 contre Ford et Carter.

 

 

 
 

Ce ne furent pourtant ni Steve Gerber, ni même Conan qui constituèrent l'événement des seventies. Ce ne furent pas non plus les visites éclair de NEAL ADAMS. Il avait dessiné quelques Xmen en 68, il réalisa un Thor en 70, un Inhhumans en 71, quatre Avengers en 72, un Conan en 74. L'événement ne se trouva pas d'avantage chez DC, ni avec les New Gods de Kirby ou le Swamp Thing de Bernie Wrightson, ni avec la politisation de Green Lantern and Green Arrow par Adams et O'neil.

Non! Ce qui a marqué les lecteurs, ce dont tout le monde se souvient, ce fut LA MORT DE GWEN STACY dans Spider-Man 121 de juin 73.

L'assassinat de la fiancée de Spider-Man par son vieil ennemi le Green Goblin (Bouffon Vert), et sous les yeux du héros, a été un coup de tonnerre, une révolution dans l'histoire des comics. Cette mort fut, toutes proportion gardées, à l' Amérique des lecteurs de BD, ce que fut celle de Kennedy à l' Amérique tout court. Un éveil brutal à la réalité. Certes, après cela, les héros morts ont continué de ressusciter, les happy ends les plus improbables ont continué de mettre fin aux pires situations. Mais tout de même, quelque part dans l'ombre, il est toujours resté le spectre de Gwen pour signifier que même les innocents peuvent mourir et que même avec un costume multicolore on ne gagne pas à tous les coups. Le monde des super héros a perdu un peu de naïveté, gagné un peu de réalité. Cet événement qui a traumatisé -le mot n'est pas trop fort- une partie des lecteurs a peut être, paradoxalement, contribué à les réconcilier avec les super héros. A la suite de ce coup d'éclat Stan Lee fut assailli pendant des années d'innombrables lettres anonymes et coups de téléphone injurieux. Il répondait, avec une modestie à la quelle il ne nous avait pas habitué, " C'est pas moi. J'étais en voyage quand ils ont fait ça. "

 

Août 70 Début des série Ka Zar et Doctor Doom (Ashtonishing Tales 1)
Septembre 70 Première apparition de Red Wolf dans Avengers 80
Octobre 70 Création de (l'adaptation BD de)CONAN the Barbarian
Décembre 70 Première apparition de la Walkyrie dans Avengers 83
Juillet 71 Première apparition de Doc Samsondans Hulk 141
Octobre 71 Première apparition de Morbius le vampire dans Amazing Spider-Man 101
Fevrier 72 Création de Werewolf by Night (Marvel Spotlight 2)
Mars 72 Début de la série Beast (l'ex Xman est relooké façon loup garou) Amazing Adventures 11
Avril 72 Création de (l'adaptation BD de) Dracula
Avril 72 Début de la série WARLOCK (Marvel Premiere 1)
Juin 72 Création de Luke Cage. Première apparition de Namorita (Submariner 54)
Août 72 Création de Ghost Rider (Marvel Spotlight 5) et des Defenders
Septembre 72 Retour comme méchant du Captain America des années 50 dans Captain America 141
(Ben non. C'est pas l'même, y parait mais celui d'aujourd'hui est le même que des années 40)
Octobre 72 Création de MAN THING (Adventure into Fear 10)
Octobre 72 Daredevil devient Daredevil and Black Widow. Création (adaptation BD) de Doc Savage
Décembre 72 Première appar. de Thundra (Fantastic four 127). Création de Shanna et de the Cat
Decembre 72 Première apparition de la vraieWalkyrie. Defenders 4 (Celle de 70 était un imposteur)
Janvier 73Création de (l'adaptation BD de) Frankeinstein
Fevrier 73 Première apparition de Drax the destructor dans Iron Man 55
Juin 73 Première apparition de Mantis dans Avengers 112
Juillet 73 Première appar. de Starfox (Captain Marvel 27) Début série Black Panther (Jungle Action 5)
Septembre 73 Première appar. de Man Wolf( Spider-Man 124) Création Brother Vodoo (Strange Tales 169)
Octobre 73 Création Son of Satan (Marvel Spotlight 12)
Première apparition de Wundar (chez Man Thing dans Adventures into Fear 17)
Décembre 73 Création de shang chi Master of Kung Fu (Special Marvel Edition 15)
Première apparition de Howard the Duck chez Man Thing dans Adventures into Fear 19
Fevrier 74 Première apparition du PUNISHER dans Amazing Spider-Man 129
Mars 74 Première apparition de Moon Dragon dans Captain Marvel 31
Mai 74 Création de Iron Fist (Marvel Premiere 15)
Juillet 74 Première apparition de Firelord (Thor 225) et Tigra (ex Cat) Giant Size creatures 1
Juillet 74Début de la série Man Wolf (Creatures on the loose 30)
Août 74 Création de Deathlock (Ashtonishing Tales 25)
Octobre 74 Première apparition de WOLVERINE dans Hulk 180
Decembre 74 Transformation en série BD du jouet Rom pour le compte de son fabricant

SUITE

 

ACCUEIL

 

Les trois images de cette page sont © Marvel characters inc. Tous les personnages évoqués sont ® Marvel characters inc. Tous droits réservés. (New Gods, Swamp Thing, Green Lantern et Green Arrow sont ® DC Comics, tous droits réservés) La page elle même et le texte qu'elle contient sont © Gérard Courtial 2000, tous droits réservés.