Histoire des Marvel comics. 4: 1962
  
Le succès immense et immédiat des Fantastic Four entraîna à sa suite une foule de nouvelles créations qui sont pratiquement toutes des séries à succès aujourd'hui encore. A commencer par HULK en Janvier 62, une idée de Kirby qui permit à Stan Lee de pousser jusqu'au bout le concept de héros méchant esquissé avec The Thing. Dans le même esprit, Submariner, le héros de l'âge d'or revenait en tant que méchant chez les Fantastic Four.
La première apparition de Thor
Kirby:Journey into Mistery 83.
C'était en Juin que Stan Lee allait frapper son plus grand coup. Deux nouveaux personnages apparaissaient ce mois là. Le premier était
THOR.
Lee voulait pomper Superman sans trop que cela ne se vît. Avec le dieu nordique de Kirby, c'est réussi. Il faut de l'imagination pour retrouver quelques traits de la star de DC chez le fils d'Odin. Certes, dans les deux cas, un individu d'apparence minable se transforme secrètement en un redresseur de torts costumé doté de super force, du don de voler et d'autres pouvoirs. Mais, grâce à Kirby, on est très loin des milliers de simili Superman modèles standards. Comme pour celui des Fantastic Four, Kirby a repris pour le premier épisode de Thor une histoire qu'il avait déjà racontée chez DC (Tales of the Unexpected 16, 1957). Sauf que, cette fois le mortel qui a découvert son marteau n' acquière pas seulement les pouvoirs de Thor. Il DEVIENT Thor. Le look de Thor reste le même ... à un petit détail prés. La barbe, ça faisait sans doute trop clochard pour un super-héros. La divinité de Thor, qui n'était pour Stan Lee que l'alibi pour éviter un procès de DC, était prise très au sérieux par Kirby. Ce n'était pas le premier dieu dessiné par Kirby ...et cela n'allait pas être le dernier! Sous la barbe de Stan Lee qui voulait "des super héros plus humains", Kirby allait créer tout un monde à l'intérieur du monde de Lee. Loki, le redoutable dieu du mal, Odin le père des dieux, Asgard la cité éternelle reliée à la Terre par le pont-arc en ciel, les trolls, les géants des glaces, Hela, la reine des enfers, toute une mythologie ressuscitée.
 

Thor n'était pourtant que le moindre des deux personnages créés ce mois. L'autre...

 

L'autre, Martin Goodman, l'éditeur, était si sur qu'il ne marcherait jamais qu'il ne voulait même pas en entendre parler. (Cette histoire n'est pas sans rappeler celle de Superman que ses créateurs avaient mis cinq ans à faire publier, car aucun éditeur n'en voulait.) Mais Stan Lee trouva l'occasion de forcer la main de Goodman avec la disparition d'Amazing Fantasy, un de ces comics de grands monstres que les Fantastic Four avaient démodés. "Puisque, de toute façon, c'est le dernier numéro, dit en substance notre rusé Stan, qu'est ce que nous risquons?" Et Goodman céda, se disant qu'ainsi, au moins il n'en entendrait plus parler. Il n'avait pas fini d'en entendre parler de ce...

 

SPIDER-MAN!

L'idée de Stan Lee était de créer un " super minable ", un super héros born to loose. Un gamin rachitique, binoclard, chouchouté par sa vieille tante, rejeté par tous ses camarades de classe, incapable de trouver l'argent du loyer et super héros à ses heures perdu. Pas quelqu'un qui jouât les minables par ruse, comme Clark Kent (Superman), pas un être physiquement infériorisé mais grand médecin comme Don Blake (Thor). Non, un vrai minable qui se prit des claques dans la vie civile et des coups dans son costume de héros.

Vous pensez peut être que Spider-Man fut le premier Marvel comic à ne pas avoir été co-créé par Kirby? Spider-Man fut dessiné dès le premier épisode par Steve Ditko et c'est une bénédiction. Ditko a su donner à cette série une atmosphère spéciale, un charme indéfinissable, un style tout à fait unique, qui tranchaient avec les séries lancées par Kirby, comme d'ailleurs avec les créations précédentes ou ultérieures de Ditko. Ceci dit, Spider-Man a été créé... par Kirby, un an avant Lee et Ditko et non pour Marvel mais pour Black Magic (le comic créé par Kirby et Simon chez Prize).


Ditko:Amazing Fantasy 15
Comment devenir un super héros en 4 leçons
1 Creez vous une arme, un lance toile par exemple
2 Fabriquez vous un costume discret et élégant
3 Faîtes du sport pour avoir la forme
4 Et si en plus vous savez marcher au plafond, c'est bien parti.

Le comic avait cessé de paraître avant que la bande ne fût publiée et Kirby avait gardé l'idée au fond d'un tiroir. Lorsqu'il en fit part à Stan Lee, celui ci y vit l'incarnation idéale pour son super minable. C'était toujours à Kirby qu'était confié la création d'un nouveau personnage, à plus forte raison un super héros. D'ailleurs, Lee estimait que Ditko n'était pas fait pour dessiner des super héros: son style était trop esthétique, trop gracieux, manquait de puissance, de violence. De toute façon, c'était le personnage de Jack. Mais quand celui ci lui présenta les premières pages, Stan fut déçu. "Jolly Jack" n'avait pas pigé le coup du super minable. Il avait tant dessiné de surhommes que quand on lui demandait de dessiner la mauviette la plus rachitique possible, il répondait " OK " et vous crayonnait un simple athlète tout juste bon pour les jeux olympiques. Aussi c'est finalement vers Ditko que Lee se tourna, justement parce que -d'après lui- celui ci n'était pas fait pour dessiner des super héros.

 
En fin de compte, Spider-Man ne garda pas longtemps cet aspect rachitique cher à Stan Lee. Au fil des épisodes il se muscla jusqu'à n'avoir plus rien à envier aux malabars de Kirby. Il perdit ses lunettes dans le numéro 8 ( C'est flash Thompson qui les lui cassa). Néanmoins Ditko se réapropria de manière imprévue l'idée du Peter Parker looser de Stan Lee. Comme Steve Ditko avant lui, Peter Parker était un étudiant solitaire, asocial, mal à l'aise avec les filles et qui aurait tenu un discours anarchiste de droite, si Lee n'avait pas été là pour réécrire les dialogues. Même le succès colossal de Spider-Man ne pouvait faire avaler cela à Martin Goodman et Lee se tourna prudemment du côté du patron. Ce fut la guerre. Ditko partit en claquant la porte et Lee chargea John Romita (senior) de donner à Goodman son Peter Parker citoyen modèle, entouré de jolies filles et apolitique.

 

Si Spider-Man était inovateur, la dernière création de 62, IRON MAN avait plutôt l'esprit des comics de 1954. Il passait son temps en Russie ou en Chine, à combatre des super vilains bolchéviques. Qui vous fait le plus réver vous? Loki, le Boufon Vert... ou Krouchtnev?
 

L'événement le plus important de l'année ne fut pas l'arrivée d'un nouveau personnage mais d'un monde. Le courrier des lecteurs débordait de lettres demandant qui était le plus fort de Hulk ou de la Chose et réclamant une confrontation. Hulk, qui venait de cesser de paraître, revint une dernière fois comme adversaire des Fantastiques dans Fantastic Four 12. La conséquence n'en fut pas seulement de relancer Hulk mais surtout de convaincre Goodman et Lee de la réussite que rencontreraient leurs différents comics si leurs personnages habitaient désormais un même monde et se rencontraient. Ainsi naquit le monde Marvel.
Vous souvenez-vous de la deuxième rencontre Chose-Hulk (Fantastic Four 25-26)? Sinon rafraichissez vous la mémoire dans le grand roman sur le monde des comics Le chat de Schrödinger et les voyageurs inaperçus.

 

RESUMONS.

Août 61Création des FANTASTIC FOUR
Janvier 62Création de HULK
Janvier 62 Première apparition de Ant Man dans Tales to Astonish 27
Février 62Retour de Submariner dans Fantastic four 4
Juin 62Création de THOR (Journey into Mistery 83)
Juin 62Première apparition de SPIDER-MAN dans Amazing Fantasy 15
Juillet 62Début de la série Ant Man (Tales to Astonish 35)
Aout 62Première apparition de Balder et Odin (Journey into Mistery 85)
Octobre 62Début de la série Human Torch dans Strange Tales 101
Décembre 62Début de la série SPIDER-MAN
Décembre 62
 
Création de IRON MAN (Tales of Suspense 39)

 

ET CA NE FAISAIT QUE COMMENCER!

 
SUITE
1963, Xmen, Vengeurs...

ACCUEIL

Vous avez modifié le mode de défilement des pages. Pour revenir à l'ancien mode, cliquez ici

 
Les images de cette page sont © Marvel characters inc. Tous les personnages évoqués sont ® Marvel characters inc. Tous droits réservés. (Superman est ® DC Comics, tous droits réservés.) La page elle même et le texte qu'elle contient sont © Gérard Courtial 2000, tous droits réservés.