Histoire des Marvel comics

10: 1980

  
 
Si le défilement vertical est anormalement irrégulier, saccadé, remontez cliquer ici.
MILLER
L'événement de la décennie 80 fut la reprise de Daredevil par Frank Miller. Il y a l'Avant Miller et l'Après Miller, non seulement pour Daredevil mais pour les comics en général. Si Miller a innové au niveau du dessin et notamment de la mise en page, ce sont avant tout ses scénarios qui ont révolutionné les comics. Pour la première fois, les personnages acquéraient une profondeur psychologique authentique sans rapport avec la timide " humanisation " opérée par Stan Lee dans les années 60. Avec Stan Lee, on s'était aperçu que les super héros devaient manger, soigner leur rhume et payer leur loyer, comme tout le monde. Avec Miller, on en savait autant sur leurs pulsions et leurs motivations que si on avait été leur psychanalyste depuis vingt ans.

Daredevil était partagé entre son idéal de Justice et son amour pour la criminelle Elektra. Du jamais vu! Bull's Eye voulait tuer Daredevil parce que celui ci lui avait sauvé la vie, ce qu'il considérait comme une humiliation. .On était assez loin du savant fou qui veut devenir le maître du monde parce que les savants fous veulent devenir les maîtres du monde Le chef d'oeuvre de Miller fut le Kingpin (le Caïd). Ce petit personnage créé par Lee et Romita dans un vieux Spider-Man, le millionième ennemi de Spider-Man à ambitionner d'être maître de la pègre, complètement tombé dans l'oubli, allait être hissé par Miller au premier rang des méchants de Marvel. Manipulateur machiavélique, organisant tout sans prendre part à rien, dressant ses ennemis les uns contre les autres, c'était en même temps un être torturé qui avait été ramené au crime par une tragédie familiale. Il allait devenir l'arch foe (l'ennemi n1) non seulement de Daredevil mais de Spider-Man lui même.

Le chef d'oeuvre de la série fut l'épisode du meurtre d'Elektra par Bull's Eye. Le comble de l'audace fut l'épisode suivant où Daredevil perdait complètement les pédales. Refusant de croire à la mort d'Elektra, il s'inventait de toutes pièces une histoire rocambolesque de substitution et de machination. Le genre d'histoire, ô ironie, qu'on retrouve tout le temps dans les comics, lorsqu'il s'agit de ressusciter un héros mort. Mais celle ci reflétait le flirt du héros avec la folie. Il ne s'agissait plus d'Adam Warlock, créature à demi humaine, héros d'une série mineure, avec lequel on avait pu laisser jouer Starlin. Cette fois c'était Daredevil, un des piliers de la Marvel, une star depuis plus de vingt ans et surtout l'exemple moral par excellence, le porte drapeau chez Marvel de l'éthique et de la justice... qui se mettait à tabasser des petits voyous pour leur faire confirmer un fantasme insensé. Inutile de dire que l'on donna sens à ce fantasme quand bien entendu, on ressuscita Elektra (avec la complicité de Miller lui même, ce qui n'excuse rien). Après les mille et un retours de Galactus et la résurrection de Phenix, on n'en était plus à ça près. Quoi qu'il en soit, les scénarios des comics, même les plus nuls, n'ont plus jamais été les mêmes, depuis que Miller a ouvert la porte.

 

 
La meilleure scénariste de l'après Miller, Ann Nocenti s'associa en 1986 avec le meilleur dessinateur actuel John Romita Junior pour rendre à Daredevil toute la grandeur que lui avait donnée Miller. Et ils réussirent l'une à la machine à écrire, l'autre au crayon la gageur d'égaler l'oeuvre du maître. Junior, un enfant de la balle, fils du John Romita qui dessina Captain America en 54 et surtout Spider-Man dans les années 60, avait déjà dessiné successivement Spider-Man, Iron Man et les X-Men. Et progressivement insensiblement son style était sorti de la platitude et de la banalité pour s'affirmer et se révéler un peu plus à chaque nouvelle série. Avec Daredevil, il atteignait son summum. Il a ensuite repris les X-Men, Thor et surtout Spider-Man.

 

 
Si il y a autre chose à retenir de cette époque que le coup de tonnerre Miller, ce sont les
GUERRES SECRETES.
Cette histoire qui réunissait tous les super héros de Marvel allait inaugurer l'ère des cross over. La première rencontre entre deux héros remonte à 1939: Submariner contre Human Torch, mais ce n'était pas un cross over. Un cross over est une histoire qui démarre dans un magazine et se poursuit dans un autre. Le premier cross over date de 1966, c'était une bataille entre Submariner et Iron Man commencée dans Tales of Suspens 79, 80 et qui prit fin dans Tales to Astonish 82. (En fait DC avait devancé Marvel de deux mois avec la sensationelle rencontre Challengers of the Unknown-Doom Patrol (Challengers de l'inconnu Patrouille Z)). Mais jusqu'en1983 l'usage des cross over avait été rare et ceux ci étaient modérés: il ne concernaient que deux titres et ne duraient qu'un mois. Secret Wars créa l'événement: tous les super héros était impliqués et, notamment avec Secret Wars II, l'histoire se prolongea longuement. Les héros de Marvel étaient confrontés au créateur de l'univers. Non! Ne dîtes pas D... Ce serait blasphématoire. Dîtes le Beyonder. Notez que Secret Wars a précédé le fameux Crisis on Infinite Earths de DC. Ce qui fut, sur le coup, une excellente idée n'allait pas tarder à se transformer en une plaie. Car Marvel n'a jamais su user de rien sans en abuser. A partir des années 90, à chaque instant, il y a un cross over, quand ce n'est pas deux. Chaque fois trente six séries sont impliquées, ce qui oblige le lecteur à toutes les acheter, sans considérations pour les limites de son pouvoir d'achat ni pour l'énorme disparité de style et généralement de qualité entre les graphismes des divers séries entremêlées. Pour tout arranger, les cross over s'éternisent durant des mois et, quand on voit enfin le bout de l'un, c'est pour apprendre qu'un autre commence le mois suivant. Le phénomène semble se raréfier ces derniers temps. Marvel serait elle revenue à la raison ? L'avenir nous le dira. (P.S. L'avenir a parlé. Marvel s'est récemment engagée à éviter les cross over abusifs et les résurrections.)


A la différence de ceux de DC, tous les héros de Marvel sont adultes. Une tentative d'élargir la gamme de personnages fut lancée en 1984 avec Power Pack / Puissance 4, que tout le monde a oubliés. Contrairement à tous leurs illustres prédécesseurs, Superboy, Robin, Mary Marvel et autres Bucky, les frères et soeurs Power avaient une psychologie conforme à leur âge. Que cette série, au demeurant fort bien faite, n'ait pas pu se trouver un public démontre que les lecteurs, même les plus jeunes, répugnent à s'identifier à des enfants. Des adolescents responsables comme les New Teen Titans de DC, sûr, mais des enfants! Nous? Vous nous avez bien regardés?

 

 
 

 
Janvier 80Première apparition de Kitty Pride dans X-Men 129
Février 80Première apparition de Dazzler dans X-Men 130
Février 80Création de She Hulk
Juillet 80Première apparition de Mocking Bird dans Marvel Team Up 95
Novembre 80Debut de la série Moon Knight
Novembre 80Dans Ghost Rider (Le motard Fantôme) 50 introduction dans le monde des super héros
de Ghost Rider (le cavalier fantôme) héros western des années 60 rebaptisé Night Rider
Decembre 80Création de (l'adaptaion BD de) Doctor Who (Marvel Premiere 57)
Janvier 81Première apparition d' Elektra dans Daredevil 168
Mars 81Début de la série Dazzler
Mars 81Première apparition de Cloak and Dagger (la cape et l'Epée) Spectacular Spider-Man 64
Août 81Première apparition de Rogue (Malicia) dans Avengers 210
Avril 82Première apparition du Team America dans Captain America 269
Juin 82Première apparition de Rachel (future nouvelle Phenix) dans X-Men 158
Juillet 82Première apparition de Magik dans X-Men 159
Decembre 82Première apparition de la nouvelleCaptain Marvel dans Spider-Man Annual 16
Mars 83Création des New Mutants
Mai 83Première apparition des Morlocks dans X-Men 169
Juin 83Première apparition de Nomad dans Captain America 294
Juillet 83Rogue change de camp, joint les X-Men
Août 83Début de la série Alpha Flight
Octobre 83Début de la série Cloak and Dagger
Janvier 84Première apparition de Magma dans New Mutants 11
Janvier84Début de la série Jack of Heart
Fevrier 84Mini série Elektra Assassin
Avril 84Première apparition de la deuxième Spiderwoman au cours des Secret Wars
Août 84Première apparition de Warlock (Sans rapport avec Adam Warlock ex Him)
et de Cypher dans New Mutants 18
Août 84Création de Power Pack
Septembr 84Création des West Coast Avengers
Septembre 84Création des Transformers
Novembre 84Première apparition de Jeffries Madison dans Alpha Flight 16
Septembre 85Début de la série Squadron Supreme
Septembre 85Création de Longshot
Janvier 86Création de X Factor
Janvier 86Début de la série Punisher
Mai 86Première apparition de la seconde Ms Marvel dans Thing 35
Octobre 86Première apparition de Meggan dans New Mutants 44
Remarquez le débarquement en masse des super héroïnes.

 

 

       

Un rapide survol de ces dernières années.

En avril 87, Todd McFarlane , dessinateur chez DC d'Infinity inc et de Detective Comics, débarquait chez Marvel. Il reprenait Hulk et surtout, un an plus tard, Spider-Man, dont il allait considérablement changer l'image avec ses positions bestiales, anatomiquement improbables. Depuis -qui l'ignore ?- McFarlane, a participé à la fondation d'Image et créé le best seller Spawn. .

En 1992, Marvel entrepris de dupliquer son univers avec les séries 2099 . Pendant plusieurs années on y retrouva les descendants ou homologues dans l'avenir de personnages tels que Spider-Man, les fantastic four et les X-men, mais aussi Ghost Rider ou le docteur Fatalis

 
   
 
 
 

Illustration d'A. Ross (détail)
 

1994 fut l'année du plus grand chef d'oeuvre de Marvel, la mini série Marvels de Kurt Busiek et Alex Ross. Tout était exceptionnel. Le scénario, où l'on revivait 40 ans d'histoire des Marvel comics, de la venue de Galactus en passant par la mort de Gwen, à travers les yeux d'un journaliste aux prises avec des problèmes quotidiens, familiaux et professionnels. Les dessins, les peintures plutôt, hyper-réalistes, à l'images du scénario et qui ont donné lieux à une vague d'imitations généralement malheureuses.

  

 

Depuis la fin des années 90, Marvel semble vivre une crise de croissance. Ses personnages ont accumulé quarante ans de continuité et les éditeurs ne savent plus où donner de la tête entre les jeunes lecteurs qui s'y perdent et les anciens lecteurs nostalgiques d'un style perdu. La crise a commencé en 1994 avec la première tentative de rajeunir Spider-Man en le remplaçant... par lui même. Ce fut la saga du clone, une méta-aventure qui s'étendit sur plusieurs dizaines d'épisodes. On y apprenait que celui qu'on prenait et qui se prenait lui même depuis 1975 pour Spider-Man n'était qu'un imposteur, un clone plus exactement. Il y avait donc deux Spider-Man, celui des années 62-75 et 95... et celui des années 76-94. Les fidéles lecteurs du vieux Spider-Man n'appréciant pas, Marvel fit marche arrière en 96. Finalement Spider-Man a toujours été Spider-Man, le clone c'était l'autre, le clone meurt et l'on se dépêche d'oublier tout ça.

 

 
Dans le même esprit, en 96, Marvel s'embarqua dans une étrange galère en confiant quelques unes de ses séries vedettes à un studio indépendant. Ce fut l'expérience Heroes Reborn dont les Fantastic Four, les Avengers, Thor, Iron Man, Captain America furent les cobayes. Coupés de la production Marvel proprement dite, ces personnages furent transportés dans un univers parallèle où ils acquirent une autre identité, une autre histoire, une nouvelle vie. Là non plus les lecteurs ne suivirent pas. Là aussi Marvel dut faire marche arrière et aussi triomphalement qu'on nous avait annoncé leur Renaissance, on nous annonça bientôt le Retour des Héros.



En 1998, avec la mini série Chapter One, non découragé par son premier échec, Marvel tenta à nouveau de rajeunir Spider-Man, d'une façon en apparence moins radicale. On fit réécrire et redessiner par John Byrne les tout premiers épisodes de la série. Ainsi les jeunes lecteurs seraient dans le bain. Le résultat fut le pire crime de l'histoire de la BD. Byrne a balayé d'un coup quarante ans de continuité. Les "nouveaux anciens" épisodes sont volontairement remplis de contradictions avec les anciens. Ceux ci sont désormais incompatibles avec la série actuelle, qui s'en prétend pourtant toujours la suite. Byrne avait déjà fait le coup avec Superman et DC semble le regreter aujourd'hui.


Tout en sacrifiant ainsi l'univers des vieux lecteurs, la firme cajole ceux ci en leur offrant des retours en enfance. Ce sont les épisode 1 et demi ou les Untold Tales et autres Lost Years où l'on nous raconte ce qui était arrivé à nos héros, Avengers, X-Men, Spider-Man, au bon vieux temps et qu'on n'avait révélé à l'époque. La série Sentry met même en scène un personnage qui, nous dit on dans l'histoire, avait été créé par Stan Lee avant les Fantastic Four (1961) mais ne fut pas utilisé à l'époque. Autre excelente expérience, l'opération Flashback: en Juillet 97 toutes les publications Marvel contenaient, à la place d'un épisode ordinaire, une histoire vécue par le héros avant le premier épisode de ses aventures. Les séries axées sur le passé des héros sont de plus en plus nombreuses: X-Men Children of the Atom, Yellow Daredevil, Professor X and the X-Men... L'univers Marvel tout entier a même été recréé différent, réalité alternative ou univers parallèle, dans des mini séries comme Earth X ou Universe X.
A propos d'univers parallèles deux d'entre eux se sont percutés en 1997 avec la mini-série cross over DC vs Marvel coéditée par les deux firmes dont tous les héros se rencontraient.

Sentry a-t-il ou non été créé avant les Fantastic Four et par qui? Une réponse dans mon nouveau roman sur les comics Le chat de Schrödinger et les voyageurs inaperçus.







Univers parallèles, réalités alternatives, c'est finalement dans cette voie que Marvel a peut-être trouvé l'ultime solution avec les séries Ultimate Spiderman et X-Men. Ces séries toute nouvelles sont publiées en même temps que les vielles, elles mettent en scène les mêmes personnages, mais, je ne sais pas si vous me suivez, ce ne sont pas les mêmes. Leur histoire commence aujourd'hui. Des héros tout neufs avec quarante ans de notoriété, que demande le peuple?

 

 

 
Vite fait, les grands événements postérieurs à la réalisation de ce site.

__ Extension progressive de l'univers ultimate à l'ensemble du monde Marvel.
__ Adaptations cinématographiques X-Men, Spider-Man, Daredevil, Hulk, Fantastic four, Ghost Rider, Punisher
__ 2006 Cross over Civil War. (Message politique ambiguë, bouleversements irréversibles, héros qui s'entre-tuent, révélation publique de leurs identités secrètes)
__2007 Mort de Captain America à la fin de Civil War

 

 

 
Avec cette page se termine notre voyage dans l'histoire des Marvel comics.
Vous pouvez faire un retour à l'accueil Marvel, pour revoir une des pages précédentes.
Ou découvrir mes autres sites :
Air Palombie, un voyage à itinéraire interactif à travers les pays imaginaires de la BD, dont certains bien connus des fans de Marvel.
Ou la Galerie des plus belles couvertures de plus de mille différentes revues BD françaises et comic books US.
Instalez une image de vos héros Marvel (Ou d'autres Buffy, Tintin... Plus de cinquante choix.) en fond d'écran sur votre ordinateur.
Tout sur Superman. Son histoire, ses dessinateurs, toutes ses publications en France par numéro, depuis 1939.
Les comics face à la science. Antimatière, univers parallèles, voyages dans le temps, mutants... Le vrai, le faux et l'incertain.
Et venez donc voir à l'accueil ce qu'il y a de nouveau Vous y trouverez tout un tas de trucs, comme mes règles pour jouer aux échecs à trois ou à quatre ou les grandes énigmes historiques ou scientifiques, de l'Atlantide aux non-dits du 11 septembre en passant par les antinomies de la relativité.
ACCUEIL MARVEL
 
GALERIE
  
  
SUPERMAN
ACCUEIL GENERAL
  
SCIENCE
  
FONDS D' ECRAN
  
AIR PALOMBIE

Mes livres.
Présentation, extraits, possibilité de télécharger

A la rencontre des super-héros. Bédésup éditeur.
Le onzième manuscrit. Odyssée Editions
Le chat de Schrödinger et les voyageurs inaperçus..

Stan Lee, Steranko, personnages de roman? Ils ont cotoyé Ted Carter, dessinateur de comics et... espion? Vampire? Extra-terrestre? Ou voyageur inaperçu? Mais qu'est ce qu'un voyageur inaperçu?

Jack l'Eventreur, Nicolas Flamel le faiseur d'or, Giordano Bruno le philosophe brûlé par l'inquisition, leur point commun? Ils savaient des choses qu'ils n'auraient pas du savoir. Ils connaissaient les secrets de dix mystérieux manuscrits. Mais aucun d'eux n'a eu accès au onzième.

VOYAGEURS

MANUSCRIT



Illustration de F. Miller © Marvel characters inc, A. Ross © Marvel characters inc, J Vermeer . Tous les personnages évoqués sont ® Marvel characters inc. Tous droits réservés. (Challengers of the Unknown, Detective Comics, Infinity Inc, Superman, Doom Patrol, New Teen Titans, Robin, Superboy, Mary Marvel sont ® DC; Spawn est ® Todd McFarlane productions inc. tous droits réservés) La page elle même et le texte qu'elle contient sont © Gérard Courtial 2000, tous droits réservés